La Bourse suisse a clôturé en hausse vendredi. L'indice SMI (Swiss Market Index) de ses 27 valeurs vedettes a progressé de 0,45%, soit de 36,49 points à 8093,47 points. Le marché élargi du SPI (Swiss Performance Index) a lui augmenté de 0,48% à 6271,76points. Un peu avant la clôture du marché, le SPI a atteint un nouveau plus haut à 6273,28points. La Bourse suisse a terminé cette séance de fin de semaine en beauté avec ABB au sommet du SMI. Les cours ont été soutenus par la Bourse américaine dans la seconde partie de journée. Jusqu'à présent, les chiffres trimestriels présentés par les entreprises dans leur ensemble ont convaincu, indiquent les observateurs. Le prix de plus en plus élevé du pétrole ne semble pas avoir eu de grosse influence pour le moment. Les deux prochaines semaines seront importantes, sinon décisives, pour l'évolution des marchés. Diverses sociétés cotées sur le SMI vont présenter leurs résultats trimestriels, dont Novartis (lundi), Nestlé (mardi) et Roche (mercredi). Les grandes banques Credit Suisse et UBS feront de même la semaine suivante.

En forte position, ABB a terminé la séance en hausse de 3,5% à 17,65 francs. Le groupe technologique va publier ses résultats sur le premier trimestre la semaine prochaine. ABB a encore progressé dans l'affaire de l'amiante aux Etats-Unis. Le groupe a finalisé l'accord de réorganisation de sa filiale américaine Lummus Global sous la protection du chapitre11 (équivalent du sursis concordataire). Autre gagnant de la journée: Givaudan en progression de 2,6% à 1045 francs. Synthes (+1,9% à 157,60 francs) a notamment profité, selon des courtiers, de bons résultats trimestriels présentés par un concurrent. En progression de plus de 1%, on relève Swatch , Swisscom , Novartis et Ciba SC . Mais les actions Holcim (+ 0,9% à 104,20 francs) se sont aussi mises en évidence suite à l'annonce par le cimentier qu'il effectuera une augmentation de capital. L'action a d'abord plongé en début de séance pour ensuite se reprendre, le bon côté d'une hausse de capital ayant aussi été envisagé. En effet, c'est un signe que le groupe veut croître, selon quelques voix émanant du marché.