Le SMI a débuté la session en baisse de 1.24% à 8'745.74 points, ce qui s'explique par la déception de nombreux acteurs américains et asiatiques quant à la faiblesse de la baisse de taux de la Fed. L'annonce d'injections de liquidités sur plusieurs places financières a permis de retrouver un peu d'allant.

En Suisse, les valeurs bancaires ont manqué de dynamisme, peut-être sous l'effet de l'avertissement sur bénéfice de Bank of America. Julius Baer a reculé de 1.43% à 96.30 francs et UBS a concédé 1.23% à 56.25 francs. Credit Suisse Group a affiché une petite hausse de 0.14% à 71.80 francs. ABB a chuté de 1.18% à 33.34 francs. Son rating et son objectif de cours ayant été revus à la baisse par Credit Suisse, Adecco a concédé 0.54% à 64 francs. Clariant (+6.09% à 11.15 francs) a enregistré la plus forte progression de l'indice pour son deuxième jour consécutif. Nestlé (+0.83% à 546 francs) a également été très apprécié des investisseurs. Le titre a même soutenu l'indice à hauteur de 15.10 points d'indice. L'indice vedette SMI a affiché une clôture en baisse de 0.04% à 8'852.33 points.

Sur le marché secondaire, le CEO du groupe Schlatter a déclaré, dans une interview accordée à un journal suisse alémanique, vouloir procéder à de nouvelles acquisitions dans le but d'assurer une croissance à long terme. Il a en outre confirmé ses objectifs financiers dont notamment une marge EBIT de 8% d'ici quelques années. Le titre a finalement cédé 0.24% à 406 francs.

Concernant Valora, Goldman Sachs a abaissé sa recommandation sur la valeur à « vendre » contre « neutre » auparavant. L'objectif de cours a été ramené de 275 francs à 235 francs. L'institut financier estime que le récent changement au sein de la direction ne devrait toutefois pas avoir d'impact sur le cours, d'où un réajustement à la baisse du rating. En dépit de cette nouvelle, le titre a engrangé 0.53% à 283.50 francs. Le Swiss Performance Index a affiché une clôture en hausse de 0.03 % à 7'196.59 points.