A la veille du week-end, le marché suisse s'est quelque peu affaibli, sous l'effet de prises de bénéfices. Dans un contexte d'échéance des options Eurex, le SMI a terminé la séance en repli de 0,5% à 8745 points et le SPI de 0,5% à 6850 points. Richemont a réalisé la meilleure performance du jour, dopé par la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes. Le titre a affiché une belle progression de 3,7% à 66. Dans son sillage, Swatch Group (+ 0,4% à 258) a enregistré une performance inférieure à celle du marché. Dans le compartiment des financières, Zurich Financial Services est parvenu à grignoter 0,2% à 325 au lendemain de la publication de bons résultats trimestriels. Les autres titres ont succombé à des prises de bénéfices, à l'instar de UBS (-1,2% à 75,20), Swiss Life (-1,2% à 297,75) ou Swiss Re (-1% à 103,10). Aux pharmaceutiques, Novartis a campé sur ses positions à 72,55, alors que son médicament Mycograb n'a pas obtenu l'aval des autorités européennes. Pour sa part, Roche a cédé 0,4% à 220,80. Aux chimiques, Lonza a reculé de 1,5% à 103,80. Le groupe a annoncé, après la clôture de la Bourse, la signature d'un contrat de production avec Altus Pharmaceuticals. Au sein des valeurs secondaires, Agefi a présenté les conditions financières de l'opération au terme de laquelle le groupe de presse lausannois prendra le contrôle du réseau de cliniques de Genolier Swiss Medical Network (GSMN). La société remettra 35 millions de francs en espèces et 2,6 millions de titres aux actionnaires de GSMN pour le rachat. Agefi vise ainsi une diversification dans le domaine de la santé. L'action a affiché une belle progression de 3,1% à 50. Pour sa part, la Banque Cantonale Vaudoise a annoncé la vente de sa filiale Sogirom SA, active dans la gérance immobilière, à Naef & Cie SA. Le montant de la transaction ne sera pas communiqué. Cette cession fait partie de la stratégie de recentrage de la BCV sur ses métiers de base. Le titre s'est apprécié de 2,6% à 548.