Le SMI a débuté la séance en hausse de 0.66% à 7'628.37 points, avant de passer par une période de creux en milieux de journée. La publication des prix à la consommation aux Etats-Unis a redonné du mordant aux investisseurs durant l'après-midi. La fin de la séance a toutefois été maussade. Lehman Brothers a publié une étude favorable sur la pharmaceutique européenne, de même que Dresdner Kleinwort. Du coup, le bon Roche s'est octroyé + 1.22% à 173.60 francs. Ceci n'a pas profité à Novartis qui a concédé 0.47% à 52.80 francs. Les titres Clariant (+4.38% à 11.67 francs), ABB (+2.27% à 34.16 francs) et Holcim (+0.60% à 99.75 francs) ont bénéficié d'une solide demande. Alors que Swatch a engrangé 1.04% à 289.25 francs, Richemont a vu son action s'octroyer 0.37% à 67.65 francs.

Les deux bancaires ont perdu en fin de journée. UBS a clôturé en hausse de 0.37% à 32.50 francs et Credit Suisse a terminé la séance inchangé à 56.90 francs. Julius Bär a connu une séance plus difficile en concédant 1.81% à 81.05 francs. Nobel Biocare a lancé ce mercredi son programme de rachat d'actions, sans convaincre (-0.97% à 40.60 francs). Enfin, Nestlé a baissé de 0.78% à 508.50 francs, sans raison manifeste. Le SMI a clôturé en hausse de 0.21% à 7'594.61 points.

Sur le second marché, les actions Ascom ont eu le vent en poupe mercredi dans le sillage de l'annonce de la vente du secteur de trafic ferroviaire au groupe munichois Annax. Cette transaction s'inscrit dans le cadre du programme de restructuration visant à se concentrer sur la division Security Solutions. Les analystes ont salué cette opération et le titre a bondi de 12.67% à 12 francs. L'action Schaffner a été sous pression mercredi suite à l'annonce de résultats semestriels mitigés. En effet, bien que le chiffre d'affaires soit qualifié de solide, les analystes ont critiqué les résultats opérationnels notamment ceux de la société Jacke rachetée l'an dernier. L'action a finalement égaré -4.40% à 239 francs. Le SPI a affiché une clôture en hausse de 0.25% à 6'380.15 points.