Après avoir volé de record en record, le marché suisse a marqué une pause bienvenue en milieu de semaine. Digérant les récents gains, le SMI a clôturé en repli de 0,7% à 8776 points et le SPI de 0,6% à 6856 points. Les prises de bénéfices ont dominé les débats dans un contexte de victoire démocrate aux élections de mi-mandat outre-Atlantique. La séance a été marquée par la publication des résultats trimestriels globalement sans surprises de Holcim (-1,4% à 107,80), Ciba SC (-1,8% à 77,85) et Swisscom (+ 0,1% à 439,25). Pour sa part, Lonza a grimpé de 6,4% à 103,40, dopé par l'annonce de la signature avec Genentech, la filiale américaine de Roche, pour la production du traitement Avastin. Cette importante commande permet à la société de développer ses activités dans le domaine des sciences de la vie. Parmi les titres qui ont succombé à de logiques prises de bénéfices après leur récente forte progression, citons Adecco (-2,4% à 82,45), Clariant (-1,9% à 18) ou UBS (-1,2% à 75,65). Credit Suisse Group (+ 0,4% à 80,70) est parvenu à effacer ses pertes et retrouver la zone positive en fin de séance. Au sein des valeurs secondaires, Card Guard a reculé de 1,8% à 13,80. La société israélienne de technologie médicale a annoncé son intention de coter sa filiale américaine LifeWatch sur le Nasdaq, tout en conservant la majorité des parts. L'IPO coûtera environ 2,3 millions de dollars à Card Guard, en raison de frais de conseil juridique et de révision. Avec le produit de l'IPO, LifeWatch pourra cependant rembourser ses dettes, renforcer sa structure d'exploitation et son offre de produits et saisir les opportunités de croissance. Pour sa part, Logitech a campé sur ses positions à 32,70. La société basée à Romanel-sur-Morges a achevé son programme de rachat d'actions portant sur 300 millions de francs suisses. Elle en lancera un nouveau d'un montant de 250 millions de dollars, comme annoncé en mai dernier. En outre, Helvea a relevé son rating sur le titre de neutre à accumuler avec un objectif de cours de 38 francs.