A la veille du week-end, le marché suisse est parvenu à enregistrer une légère reprise grâce à la belle performance enregistrée par le poids lourd Nestlé. Le SMI a clôturé sur une petite hausse de 0,2% à 8798 points. Il a cédé 5% durant cette semaine mouvementée. Le SPI a gagné 0,2% à 6977 points. Adecco a affiché le plus mauvais score du SMI le jour de la publication de ses résultats durant l'exercice 2006. Le titre a reculé de 4,6% à 77,35. Les chiffres étaient largement conformes aux attentes des analystes, mais Adecco a fait l'objet de prises de bénéfices. Aux assurances, Zurich Financial Services s'est replié de 0,7% à 340,75. La compagnie a annoncé l'acquisition de l'assureur automobile américain Bristol West Holding pour un montant de 712 millions de dollars. Dans le compartiment des financières toujours, Credit Suisse Group a baissé de 0,5% à 84,50 et UBS de 0,7% à 71,50. Dans un autre registre, Givaudan (-0,5% à 1080) a finalisé l'acquisition du groupe Quest pour 2,8 milliards de francs. Dans le clan des hausses du jour a donc figuré Nestlé (+1,8% à 466,75), qui a soutenu la tendance vendredi. Le titre a profité d'une augmentation d'objectif de cours par Credit Suisse Group à 530 francs. Nobel Biocare (+1,9% à 410,75) et Clariant (+1,9% à 19,25) sont venus compléter le tableau des meilleures performances du jour. Au sein des valeurs secondaires, Straumann a progressé de 0,7% à 323,50 à la suite de l'annonce du plus gros rachat de son histoire. En effet, le groupe s'est porté acquéreur de l'allemand Ekton pour la somme de 100 millions d'euros. Cette opération aura un effet dilutif sur le bénéfice par action en 2007 et 2008, mais entraînera une augmentation du bénéfice net cash dès 2007, ce qui a bien été accueilli par les investisseurs. Pour sa part, Meyer Burger a cédé 0,7% à 68,50. Helvea, la filiale spécialisée dans l'analyse financière du banquier privé Pictet a réduit sa recommandation sur le titre d'«accumuler» à «neutre». Cette décision a été prise pour des motifs de valorisation, l'action ayant presque atteint son objectif de cours qui avait été fixé à 75 francs.