Mardi, l'indice SMI a reculé de 1,3% à 7892 points dans le sillage de prises de bénéfices. L'ouverture négative de Wall Street a également pesé sur le marché. Seuls Nestlé (+ 0,5% à 385,75), Synthes (+ 0,4% à 143,30), et Givaudan (+ 0,4% à 939,50) sont parvenus à résister à la tendance baissière. Pour sa part, le SPI a cédé 1,2% à 6012 points.

Après avoir fortement progressé la veille, ABB a reculé de 4,85% à 15,70. La décision finale du Tribunal de district américain dans l'affaire de l'amiante était attendue hier, une simple formalité selon les observateurs. Ensuite, il y aura encore un ultime délai de recours de 30 jours. Aux chimiques, Clariant (-1,5% à 20,05) a retenu l'attention des intervenants. Ses résultats 2005 se sont avérés mitigés, avec notamment un résultat opérationnel inférieur aux attentes des analystes. Pour sa part, Richemont a également baissé de 1,5% à 57,15. BAT, dans lequel le groupe de luxe détient une participation de 18%, a annoncé qu'il réalisera des économies supérieures aux prévisions du marché dans un horizon à 2007. Au sein des valeurs secondaires, Arpida a progressé de 0,7% à 21,25. Une banque privée a émis des commentaires positifs sur la société dont les résultats 2005 sont attendus jeudi. Le banquier s'est appuyé sur la bonne gestion des coûts et sur une gamme de produits prometteuse pour recommander le titre à l'achat avec un objectif de cours de 26 francs. De son côté, Actelion s'est replié de 2,7% à 112,40 malgré l'analyse positive d'une banque américaine. Selon celle-ci, l'intérêt des investisseurs devrait croître en raison des produits et du secteur d'activité de la société biotech. L'objectif de cours a été fixé à 140 dans un horizon à 12 mois.