Les journées se suivent et se ressemblent sur le marché suisse. En effet, les tensions au Moyen-Orient et leurs incidences sur les cours du brut ont continué de peser sur les indices à la veille du week-end. La publication d'indicateurs américains inférieurs aux attentes a également contribué à la baisse des marchés mondiaux. Ainsi, le SMI a clôturé en net repli de 1,1% à 7506 points et le SPI de 1% à 5853 points. Sur l'ensemble de la semaine, le SMI a cédé 1,9%.

Tout comme la veille, les financières ont particulièrement souffert: Credit Suisse Group a reculé de 2,6% à 63,70 et UBS de 1,6% à 62,10. Aux assurances, Bâloise a perdu 2,2% à 90,80. Sa filiale OVB prévoit que son entrée en Bourse prévue la semaine prochaine lui rapporte quelque 66,6 millions d'euros. Dans un autre registre, Nestlé a pleinement joué son rôle de valeur refuge avec une progression de 0,65% à 396. Aux pharmaceutiques, Novartis (-1,4% à 67,15) publiera ses résultats semestriels lundi et Roche (-0,6% à 206,50) jeudi. Dans le compartiment des chimiques, Clariant (-2,3% à 16,90) a souffert de la hausse des prix du pétrole, tandis que Ciba SC est parvenu à s'apprécier de 0,7% à 68,05, une grande banque ayant relevé son rating sur le titre de réduire à neutre.

Au sein des valeurs secondaires, Unique Zurich Airport a baissé de 2,2% à 281,25. Une grande banque suisse a revu sa recommandation sur la valeur dans le sillage d'une rencontre avec le management de la société. La banque a réintroduit l'action sur sa liste de placement avec une recommandation neutre, tout en augmentant son objectif de cours à 12mois de 280 à 300 francs. L'analyste a également revu ses objectifs de bénéfice à la hausse pour 2006 et 2007 et table sur une croissance soutenue du trafic de passagers. De son côté, Mövenpick Hotels & Resorts, filiale de Mövenpick Holding, a annoncé l'ouverture d'un bureau de vente régional à Bangkok le 1er janvier 2007. La filiale a l'intention d'augmenter le nombre de ses hôtels à environ une centaine d'ici à 2010. Le groupe est présent dans 24 pays actuellement et possède 80 hôtels. Le titre a clôturé en très léger repli de 0,4% à 341,75 francs.