En milieu de semaine, le marché suisse est parvenu à poursuivre sa progression, à un rythme plus modeste toutefois, les légers reculs de deux poids lourds de la cote, Roche et Nestlé, ayant limité les gains. Après avoir atteint un nouveau sommet annuel de 8246 en cours de séance, le SMI a finalement grignoté 0,25% à 8215 points et le SPI 0,3% à 6397 points. Le nouveau recul des cours du pétrole a profité au compartiment des chimiques, Clariant tout particulièrement. Le titre a affiché une belle progression de 5,5% à 16,25 dans d'importants volumes. Ciba SC a engrangé 1,3% à 70,15, Syngenta 1,2% à 183 et Lonza 0,55% à 82,50. Parmi les blue chips, Roche s'est effrité de 0,3% à 217,30 et Nestlé de 0,3% à 429,25.

Les bancaires ont été soutenues par les bons résultats trimestriels publiés par l'américain Lehman Brothers. UBS s'est apprécié de 0,6% à 71,15, Credit Suisse Group de 0,65% à 69,85 et Julius Bär de 0,5% à 117,50. Dans un autre registre, SGS a gagné 0,5% à 1153. Le groupe genevois a annoncé la cession de sa division Technology Project Services, sans mentionner le montant de la transaction. Il poursuit ainsi sa stratégie de recentrage sur les secteurs énergie et construction.

Au sein des valeurs secondaires, Georg Fischer a progressé de 1,1% à 589,50. Dans une interview publiée dans la presse quotidienne alémanique, le CEO a annoncé que le groupe entendait procéder à des acquisitions pour un prix allant jusqu'à 500 millions de francs. La priorité sera donnée à la division GF Piping Systems en raison de marges plus importantes par rapport aux autres activités de la société. En outre, le CEO s'est prononcé en faveur d'un développement de la présence de la division GF Automotive aux Etats-Unis. Pour sa part, Jelmoli s'est apprécié de 1,3% à 2360. Suite aux bons résultats publiés par la société, Deutsche Bank a ajusté à la hausse ses prévisions et augmenté son objectif de cours sur le titre de 2450 à 2700 francs. L'analyste a confirmé sa recommandation d'achat.