A la veille du week-end, le marché suisse a affiché une belle progression, stimulé par de bonnes statistiques de l'emploi aux Etats-Unis. En avril, les suppressions de postes se sont élevées à 20'000 emplois, un chiffre nettement inférieur aux 75'000 anticipées par les analystes. Autre bonne nouvelle macroéconomique, les commandes industrielles aux Etats-Unis sont reparties à la hausse en mars, avec une progression de 1.4%. En outre, la Réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne et la Banque nationale de Suisse ont annoncé un accroissement de leurs aides à la liquidité des marchés financiers. Dans ce contexte positif, le SMI a terminé la dernière séance de la semaine en progression de 1.8% à 7'665 points et le SPI de 1.9% à 6'416 points.

Sur le marché local, UBS a enregistré le meilleur score de la séance avec un bond de 5.7% à 36.98 francs. Dans le même secteur, Julius Baer a engrangé 4.4% à 80.30 francs. Aux cycliques, Clariant a progressé de 4.3% à 11.91 francs et Richemont de 2.9% à 65 francs. Dans le compartiment des pharmaceutiques, Novartis a soutenu la tendance avec un gain de 2.9% à 54.25 francs. Parmi les rares replis de la journée, il faut citer Nobel Biocare (-0.5% à 37.32 francs) et Syngenta (-0.5% à 308 francs).

Parmi les valeurs secondaires, les analystes d'Helvea ont réduit l'objectif de cours sur Sonova (+3% à 90.30 francs) de 115 à 99 francs. Les analystes ont expliqué leur décision par la baisse des cours de l'euro et du dollar par rapport au franc et par le récent refroidissement sur le marché des appareils auditifs, selon le leader du marché, Amplifon. Sonova réalise environ 35% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, mais a beaucoup moins de frais en dollars, selon les analystes, qui ont confirmé leur recommandation "neutral". Pour sa part, Straumann a affiché un recul de 1.4% à 273.50 francs. Selon une étude de Credit Suisse Group, la croissance des sociétés spécialisées dans les implants dentaires est passée, dans le courant du premier trimestre 2008, d'un niveau de taux à deux chiffres à celui à un chiffre. Pour cette raison, la banque suisse a abaissé l'objectif de cours de Straumann de 375 à 300 francs et a réitéré sa recommandation à neutre.