En dépit des nouveaux records historiques atteints par les cours du pétrole, le marché suisse est parvenu à afficher une certaine résistance jeudi. Le pétrole a touché de nouveaux sommets, dopé par les craintes à court et moyen terme sur l'offre, la passivité de l'Opep, une fonte surprise des stocks américains et une vague d'achats spéculatifs. Malgré cela, le SMI a campé sur ses positions, clôturant à 7'577 points (+0.05%), tout comme le SPI à 6'368 points (+0.03%).

Sur le marché local, Richemont a annoncé un bénéfice supérieur aux attentes pour son exercice 2007-2008 et a précisé ses projets de restructuration. Ceux-ci prévoient une séparation en un "pure player" du luxe et une société d'investissement basée au Luxembourg. Le titre a progressé de 1.1% à 65.55 francs. Dans le même secteur, Swatch Group s'est apprécié de 1.1% à 293 francs.

Dans le compartiment des bancaires, UBS a fixé les conditions définitives de son augmentation de capital en concédant une importante décote sur son dernier cours de Bourse. En effet, le prix de souscription de l'opération, réalisée par émission de bons de souscription, a été fixé à 21 francs. Cela devrait rapporter au numéro un bancaire helvétique un montant total de 15,97 milliards de francs. Cependant, le prix fixé est bien inférieur aux attentes des analystes qui tablaient dans leur majorité sur 24 à 25 francs. UBS a engrangé 1% à 30.98 francs alors que son homologue Credit Suisse Group cédait 0.6% à 54.10 francs. Dans le tableau des baisses ont également figuré Swiss Life (-1.5% à 293 francs) et Zurich Financial Services (-1.5% à 308.25) dans le sillage d'un downgrade de Merrill Lynch .

Au sein des valeurs secondaires, Sulzer a annoncé l'entrée d'une commande importante de pompes pour une usine à charbon en Afrique du Sud sans en indiquer le montant. Vontobel a déclaré que cette nouvelle confirmait la hausse générale des commandes dont jouit la division Pumps. La Banque Cantonale de Zurich a pour sa part estimé que le volume de cette commande se situait à 48 millions de francs. Le titre a engrangé 2% à 141 francs. Pour sa part, Tornos a gagné 1.7% à 14.95 francs. Vontobel a revu à la baisse son objectif de cours sur le titre de 22 à 15.50 francs en raison des résultats décevants et des perspectives sombres publiés par le groupe suisse. Le rating a été maintenu à « garder ».