Au lendemain du long week-end de Pentecôte, le marché suisse a affiché une très légère progression, soutenu par les bonnes performances de Nestlé et des titres du secteur du luxe. Le SMI a terminé la séance à 9'396 points (+0.2%) et le SPI à 7'641 points (+0.16%).

Sur le marché local, Nestlé a soutenu le marché en progressant de 0.8% à 473.25.

Dans le secteur du luxe, Richemont et Swatch Group ont été dopés par les excellents chiffres des exportations horlogères helvétiques au mois d'avril. Le premier s'est apprécié de 1.6% à 74.50 et le second de 1.3% à 344.50.

Aux bancaires, UBS (+0.6% à 79.45) a également réalisé une bonne performance, contrairement à Julius Baer (-1.5% à 89.80). La période de lock-up de la participation détenue par UBS dans Julius Baer est désormais échue. Les analystes prévoient une cession à brève échéance. D'ici là, l'incertitude devrait peser sur le cours du titre.

Parmi les baisses toujours, Synthes (-2.3% à 154.20) a souffert de la décision de la caisse étatique américaine Medicare de ne pas rembourser les produits ProDisc aux personnes âgées de plus de 60 ans. Le recul du titre est toutefois exagéré, car la décision était prévue et touche également les produits concurrents du groupe.

Au sein des valeurs secondaires, Partners Group Holding a profité d'un engagement de la caisse de pension britannique Unversities Superannuation Scheme (USS). Cette dernière a investi 200 millions de dollars dans le produit Alternative Beta Strategies (ABS) de Partners Group. L'action a progressé de 2.1% à 163 francs.

Pour sa part, Jelmoli a annoncé la vente de la société Dipl. Ing. Fust AG ainsi que de sa participation majoritaire dans netto24 AG au groupe Coop. Le prix de vente s'est monté à 990 millions de francs. Selon le communiqué, Fust continuera à être géré en tant que chaîne indépendante au sein du groupe Coop. Le transfert se fera une fois le feu vert des autorités fédérales obtenu. Jelmoli a reculé de 2.7% à 4'275 francs.