En milieu de semaine, le marché suisse est parvenu à progresser, soutenu par la publication de commandes de biens durables supérieures aux attentes des économistes outre-Atlantique. Ainsi, le SMI a terminé la séance en progression de 0.8% à 7'474 points et le SPI de 0.8% à 6'296 points. Nestlé a fortement contribué à la bonne tenue du marché avec une progression de 1.5% à 511.50 francs. Il a profité d'un regain de demandes pour les titres défensifs. Ce fut le cas de Roche également qui a engrangé 0.85 % à 177.50 francs.

Le groupe pharmaceutique bâlois a publié des résultats prometteurs pour son médicament R-1583. La meilleure performance du jour a été le fait de Clariant, qui a fortement progressé de 4.25% à 11.52 francs dans le sillage de rumeurs de rachat par Dow Chemical. Les assurances ont été bien orientées, surtout Swiss Re (+2.3% à 79.55 francs) et Bâloise (+1.8% à 117.40 francs). En revanche, Zurich Financial Services a cédé 0.7% à 300.25 francs. Aux bancaires, UBS a baissé de 0.8% à 26.04 francs, les échanges de droits continuant à exercer une pression sur les cours. Par contre, Credit Suisse Group s'est apprécié de 1.05 % à 52.85 francs et Julius Bär de 1.5% à 82.85 francs.

Au sein des valeurs secondaires, Vz Holding a gagné 0.5% à 74.50 francs mercredi en bourse suisse. Les analystes d'Helvea ont revu à la hausse leur recommandation sur la valeur de ''accumulate'' à ''buy''. L'objectif de cours a été maintenu à 100 francs. Selon l'institut financier, le titre est très attrayant en raison de la croissance de la société. Par ailleurs, en fonction de la conjoncture actuelle délicate, Vz Holding peut se démarquer en raison de son caractère défensif. Pour sa part, Galenica a engrangé 0.50 % à 351.75 francs. Dans une interview accordée au Finanz und Wirtschaft, le CEO du groupe a déclaré vouloir poursuivre sa croissance pour la treizième année consécutive et croître de 20 % pour l'exercice en cours. De plus, il a ajouté que l'approbation de la FDA pour le Ferinject ne devrait prendre que quelques mois.