Le SMI a débuté la séance en recul de 0.50% à 5'510.17 points. En matinée, les marchés asiatiques et américains ont évolué favorablement, mais les européens n'ont pas été convaincus. La séance a donc poursuivi sa correction dans un contexte de forte volatilité. UBS s'est appréciée de 1.30% à 13.94 francs, tout comme Julius Bär qui a affiché un gain de 0.92% à 37.04 francs. Mais Crédit Suisse Group a connu une chute de 8.94% à 27.70 francs malgré le démenti de suppression de 170 emplois dans sa banque d'investissement de l'Asie-Pacifique.

Les assurances ont cédé du terrain. Swiss Re a lâché 0.38% à 46.26 francs, Swiss Life a reculé de 2.56% à 74.15 francs alors que Zurich Financial Services a engrangé 1.24% à 228 francs. Roche a pris 3.42% à 169.10 francs bénéficiant de l'annonce du contrat de recherche de sa filiale japonaise avec Chiome Bioscience Inc. Novartis a vu son action monter de 4.49% à 57 francs. Nestlé a pesé sur l'indice suisse avec une baisse de 0.56% à 42.46 francs dans le contexte d'une information faisant état de mélamine dans un lait en poudre, en provenance de Chine. Le SMI a finalement clôturé en hausse de 1.20% à 5'604.23 points.

Sur le second marché, après l'avertissement sur bénéfice de Schmolz+Bickenbach AG (-11.60% à 16 francs), Sal. Oppenheim a abaissé la fair value du titre du fabricant d'acier de 30 à 20 francs. Selon l'étude, l'entreprise souffre d'un recul de la demande de son client principal, d'amortissements sur son stock et de son taux d'endettement élevé. Il a tout de même maintenu sa recommandation à "neutral". Concernant Lindt & Sprüngli (-10.32% à 26'400 francs), les experts de Cheuvreux estiment que 2009 sera encore une année de transition. Ils ne tablent pas sur une amélioration des marges et anticipent un recul de la valorisation de la société. Selon eux, les perspectives à long terme restent intactes, mais la banque a abaissé sa recommandation de "outperform" à "underperform" et ramené l'objectif de cours sur le bon de participation à 2'000 francs contre 3'400 francs. Le Swiss Performance Index a clôturé la séance en hausse de 0.99 % à 4'607.55 points.