Les séances se suivent et ne se ressemblent pas sur le marché suisse. En milieu de semaine, l'indice a repris le chemin de la baisse à l'issue d'une séance marquée par des prises de bénéfices.Le SMI a terminé la journée en repli de 0.6% à 7'256 points et le SPI de 0.4% à 6'090 points.

Seuls UBS (+2.4% à 24.56 francs) et Swisscom (+0.55% à 360 francs) sont parvenus à clôturer dans la zone positive. UBS a été dopé par les déclarations de son management lors d'une réunion à Zurich. La banque n'a pas l'intention de vendre l'une de ses unités. Cette annonce a soulagé les investisseurs, l'UBS n'ayant pas un besoin urgent de capitaux. Dans le même secteur, Credit Suisse Group a baissé de 0.9% à 51.95 francs. Julius Baer s'est effrité de 0.1% à 68.25 francs. Morgan Stanley a confirmé sa recommandation de surpondérer le titre, tout en baissant son objectif de cours de 91 à 81 francs.

Les assurances ont fait l'objet de prises de bénéfices après leur bonne performance de la veille. Swiss Life a cédé 2.5% à 199.90 francs, Zurich Financial Services 1.5% à 288 francs et Swiss Re 1.5% à 68.85 francs. Même cas de figure pour les cycliques, très en verve la veille. Clariant s'est replié de 2.6% à 10.40 francs, Richemont de 1.9% à 65.45 francs et Adecco de 1.8% à 51.95 francs.

Parmi les valeurs secondaires, BB Biotech a affiché un très léger repli de 0.1% à 93.90 francs. Les analystes de Dresdner Kleinwort ont réduit leur recommandation sur le titre de "buy" à "hold". Selon l'étude, BB Biotech a nettement battu son groupe de comparaison, ces derniers mois, et a une nouvelle fois confirmé qu'elle était très bien soutenue. Sur la base d'un potentiel de hausse réduit, les analystes ont décidé de procéder à la rétrogradation de la valeur. L'objectif de cours a été maintenu à 60 francs.

Pour sa part, Partners Group a progressé de 2.1% à 153 francs. Les résultats du premier semestre 2008 ont été jugés ''extrêmement forts" par les analystes de Merrill Lynch. Ceux-ci ont souligné les conditions difficiles en matière d'acquisition de fortunes. De ce fait, ils ont relevé leur objectif de cours sur le titre de l'institut financier de 180 francs à 185 francs et ont maintenu leur recommandation d'achat.