Alors que le Dow Jones franchissait le sommet des 13000 pour la première fois de son histoire, le marché suisse a poursuivi sa progression jeudi. Le SMI a inscrit un nouveau record historique, en hausse de 0,55% à 9481 points et le SPI a gagné 0,55% à 7655 points. ABB a été la vedette incontestée de la séance puisque le titre s'est envolé de 5% à 24,30 dans le sillage de la publication de résultats trimestriels nettement supérieurs aux anticipations des analystes. Plusieurs d'entre eux ont relevé leur rating sur la valeur. Pour sa part, Nobel Biocare a engrangé 0,8% à 427 après avoir annoncé des chiffres bien moins convaincants que ceux d'ABB, à la limite inférieure des prévisions. Les intervenants ont été déçus par la croissance aux Etats-Unis. Le SMI est parvenu à atteindre un nouveau record grâce au soutien non négligeable de UBS (+1,9% à 79,95) et Novartis (+1,7% à 71). Les bancaires sont courtisées en ce moment, alors que la bataille fait rage pour la prise de contrôle du néerlandais ABN Amro. Julius Bär (-0,5% à 86,40) a constitué une exception, alors que la banque a procédé au split de son titre par deux hier. Aux pharmaceutiques, Roche s'est replié de 0,5% à 232,30. Le groupe a annoncé une réduction de la production de son traitement contre la grippe Tamiflu. Au sein des valeurs secondaires, Georg Fischer a bondi de 3,3% à 944 dans le sillage des analyses positives émanant de la Banque cantonale de Zurich et de UBS. La ZKB a émis une recommandation d'achat (trading buy) sur le titre avec un objectif de cours fixé à 988 francs et un stop loss à 856 francs. UBS a également recommandé le titre à l'achat et a porté l'objectif de cours de 680 à 1150 francs. Pour sa part, Geberit s'est replié dans le sillage de prises de bénéfices. Après les très bons résultats publiés par le groupe actif dans les sanitaires, la banque Rahn & Bodmer a confirmé son rating sur la valeur à «market perform». L'objectif de cours a été porté à 2255 francs.