La Bourse suisse a terminé la séance d'hier sur une note très légèrement positive. Après une ouverture dans le rouge, le marché s'est repris en cours de journée et a passé au vert dans l'après-midi. Cette hausse en deuxième partie de journée est principalement due à l'ouverture positive de Wall Street. A la clôture, le Swiss Market Index a progressé de 0,17% ou 12,93 points, à 7617,33 points. Pour sa part, l'indice élargi Swiss Performance Index a gagné 0,15% ou 9,11 points, à 5933,68 points.

Faute d'informations en provenance des sociétés, les variations de cours ont souvent été le fruit du hasard ont estimé des courtiers. Les grands gagnants de la séance ont été Kudelski (+3,09%, à 31,65 francs) et Adecco (+2,82%, à 80,10). Les financières ont également progressé plus que la moyenne. Ainsi, Julius Bär a pris 2,42%, à 110,10, alors que UBS et Credit Suisse Group gagnaient respectivement 1,23%, à 139,50 francs, et 0,78%, à 70,90 francs. Le groupe de luxe Richemont, dont on attend la présentation des résultats la semaine prochaine, a terminé en hausse de 1,23%, à 57,60.

Les poids lourds défensifs ont été en retrait ce qui a pénalisé l'évolution de l'indice. Ainsi, les géants Novartis et Nestlé ont stagné (+ 0,05%, à 67,60francs pour le premier, et+ 0,06% à 363,75 pour le second). Roche a baissé de 0,58%, à 188,60. Swiss Life a cédé 0,79%, à 279,50, après que Generali eut démenti les rumeurs d'un éventuel rachat du groupe helvétique. Parmi les perdants de la journée, on relève Lonza (-1,50%, à 81,95 francs), Nobel Biocare (-1,44%, à 291,50) et ABB (-1,30% à 15,20).

Sur le marché élargi, Gurit Holding a cédé 0,41%, à 1459 francs, alors qu'une banque privée genevoise s'était montrée positive sur la valeur et avait relevé sa recommandation de garder à acheter. L'objectif de cours est toutefois resté inchangé à 1800 francs. Enfin, Phonak, société spécialisée dans les appareils auditifs, a clôturé en hausse de 3,92%, à 72,75, après l'annonce de résultats annuels nettement supérieurs aux attentes.