A la veille du long week-end de Pentecôte, le marché suisse a reculé dans le sillage de l'ouverture négative de Wall Street. Les lourdes pertes annoncées jeudi soir par le groupe américain AIG, premier assureur mondial, ont remis au premier plan les inquiétudes sur le secteur financier, rappelant la difficulté à évaluer l'impact de la crise des crédits immobiliers. De surcroît, le cours du pétrole a atteint de nouveaux records, poursuivant une course folle, nourrie par les craintes sur l'offre, la robustesse de la demande et la spéculation. Dans ces circonstances, le SMI s'est replié de 1.3% à 7'483 points et le SPI de 1.3% à 6'290 points.

Sur le marché local, seuls Nobel Biocare (+1.5% à 39.52 francs) est parvenu à échapper à la tendance baissière.

En revanche, les assurances ont succombé aux mauvais résultats publiés par AIG. Swiss Re a reculé de 2.5% à 82.50 francs, Zurich Financial Services de 1.8% à 312 francs, Bâloise de 1.3% à 114.10 francs et Swiss Life de 0.8% à 310.25 francs. Les bancaires ont également pris le chemin de la baisse, à l'instar de Julius Baer (-1.5% à 80.60 francs), Credit Suisse Group (-1.05% à 56.40 francs) et UBS (-0.9% à 32.52 francs). Julius Baer a publié son rapport à l'issue des quatre premiers mois de l'année. Les effets monétaires ont occasionné un recul de la masse sous gestion depuis fin 2007.

Parmi les valeurs secondaires, Speedel a grignoté 0.3% à 77.20 francs. L'analyste de Vontobel a, dans une nouvelle analyse, ramené l'objectif de cours sur le titre à 150 francs contre 190 francs auparavant. La recommandation d'achat a tout de même été maintenue. L'institut financier a relevé que la faiblesse du dollar aurait pour conséquence une baisse du chiffre d'affaires de la société. Par ailleurs, le secteur biotech dans son ensemble subit une grande vague de ventes depuis le milieu de l'année 2007, ce qui a affecté la performance de Speedel. Pour sa part, Gottex Fund a égaré 4.6% à 40.05 francs vendredi en bourse suisse. Goldman Sachs a revu à la baisse ses prévisions relatives au flux net d'argent frais et la masse sous gestion pour le premier semestre 2008. L'objectif de cours a été abaissé à 57 francs contre 58 francs auparavant. La recommandation d'achat a été confirmée.