En milieu de semaine, le marché suisse se redresse de près de 2% et reconquiert la marque des 5100 points, soutenu par les bonnes performances de CS Group, Zurich Financial Services et Nestlé. De plus, Wall Street ouvre sur une note fort positive à la veille de la célébration de Thanksgiving.

Dans le compartiment des financières, CS Group grimpe de plus de 5%. La banque vend ses activités dans l'assurance au Portugal à l'américain Liberty International. Même si elle n'est pas très importante, cette opération permettra à Winterthur, recapitalisée à deux reprises par CS Group cette année, de récolter de l'argent frais. Elle donne peut-être le signal du début des désinvestissements chez Winterthur. Selon les estimations, la banque devrait retirer quelque 70 millions de francs de cette cession. Dans un autre registre, ABB s'apprécie de plus de 4% en milieu de semaine. Le groupe tente d'obtenir de ses banques créancières une nouvelle facilité de crédit d'un montant de 1,5 milliard de dollars. ABB, déjà lourdement endetté, n'a pas l'intention d'utiliser cette ligne de crédit avant plusieurs mois. Les banques communiqueront leur décision au cours des prochaines semaines. Ce nouveau crédit est différent des 3 milliards de dollars obtenus en mars, qui avaient permis à ABB de surmonter sa crise de liquidités.

Pour sa part, Clariant affiche une hausse supérieure à 5%. Selon le président du groupe, Reinhard Handte, le secteur chimique a touché son plancher mais il n'y a pas encore de signe de reprise pour le moment. Les activités de Clariant en Asie et en Amérique du Sud affichent de bonnes performances et les indications sont encourageantes aux Etats-Unis. Clariant est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de réduction de coûts de 250 millions de francs d'ici à la mi-2003. Au sein des valeurs secondaires, Centerpulse progresse de plus de 4%. Le groupe annonce la vente de sa division de valves cardiaques Carbomedics, basée à Austin, et Mitroflow, basée à Vancouver, à l'entreprise milanaise Snia pour un montant total de 116 millions de dollars. L'opération devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2003. Il s'agit de la troisième et dernière étape dans le plan de désinvestissement des activités cardio-vasculaires de Centerpulse.