La Bourse suisse se consolide légèrement(-0,27%), la publication de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis dans l'après-midi de mardi venant ébranler quelque peu l'ambiance positive sur les marchés de ces derniers jours.

La vedette du jour est incontestablement ABB (+5,61%), dont les résultats (perte trimestrielle de 55 millions de dollars) sont cependant plus que compensés par des commentaires positifs quant aux attentes pour le deuxième semestre en termes de ventes et de marge brutte.

Swatch (inchangée) et Richemont (-1,23%) souffrent quelque peu d'un rapport de la Fédération suisse horlogère (baisse des exportations de 6,6% sur les six premiers mois de l'année).

Parmi les assurances, Swiss Re termine inchangée, malgré la baisse de la notation de crédit du jour précédent, Zurich FS monte de 0,15% et Swiss Life de 1,56% en dépit des mauvais résultats et de la baisse de dividende de son concurrent Prudential au Royaume-Uni.

Les valeurs bancaires sont toujours sous l'influence des résultats attendus en août. UBS annonce une prise de participation de 5,5% dans Israel Discount Bank et termine à -0,15%, Bär à -0,43%. Credit Suisse s'apprécie de 1,69% dans des volumes assez importants.

Les pharmaceutiques connaissent une évolution mitigée. Roche s'effrite de 0,22%, Novartis se corrige de 1,32% et Serono clôture à +0,11%.

Sulzer se distingue parmi les valeurs industrielles (+1,93%) sans nouvelle particulière, Kudelski perd 0,34% et Holcim 0,09%. Unaxis, par contre, subit l'influence négative du Nasdaq en fin de séance (-1,26%). Nestlé est relativement stable (-0,18%). Clariant est plus faible (-1,74%) suite à la hausse récente des taux d'intérêt (coût de l'endettement). Les autres chimiques s'en tirent mieux, avec Syngenta (inchangée) qui devrait publier des résultats aujourd'hui. Lonza (-1,56%) subit une révision de ses estimations bénéficiaires par une banque privée zurichoise.

Adecco souffre en fin de séance des chiffres américains et termine dans le rouge de 1,58%, alors que SGS reprend 0,81%.