La journée de mardi a été caractérisée par l'attente de la décision de la Banque centrale américaine (Fed) sur ses taux d'intérêt, ce qui a, avec le manque de nouvelle, freiné les ardeurs des investisseurs. La session s'est un peu animée après la publication de divers chiffres économiques aux Etats-Unis. L'annonce d'un nouveau gonflement du déficit commerciale n'a pas vraiment troublé les participants, l'influence de ces chiffres sur les Bourses n'ayant pas été aussi grande que l'on aurait pu le craindre. L'indice SMI a clôturé en territoire positif surtout grâce à la bonne performance des actions Novartis, Roche et Zurich. Sur le SMI, les actions Zurich Financial ont établi la meilleure performance de la session. Le groupe a annoncé un accord qui a soulagé les investisseurs entre une de ses sociétés et un tribunal américain qui lui réclamait plusieurs centaines de millions de dédommagement suite à la banqueroute de la société Senior Living Properties Trust. Kudelski a conclu un accord de licence avec la société française Netgem. Les actions Bâloise ont continué de bénéficier de la recommandation d'achat par un broker américain. Les actions Holcim, Synthes et Unaxis ont clôturé à nouveau avec de jolis gains. Les titres Swiss Life ont essuyé des prises de profit après leur forte hausse depuis l'annonce d'une augmentation substantielle des primes d'assurance encaissées. Dans le secteur des petites et moyennes capitalisations, la séance s'est également déroulée dans le calme étant donné le manque cruel de nouvelle impulsion. Edipresse a publié un avertissement sur bénéfices et une rentabilité revue à la baisse pour l'année en cours. Un groupe d'investisseurs privés a acheté un cinquième du capital de Von Roll à Credit Suisse. Sarna va se séparer de son unité travaillant pour l'industrie automobile, ce qui va se traduire par une perte à comptabiliser cette année. Ascom a annoncé l'achat d'une société finlandaise pour un prix non divulgué. Les actions Forbo ont continué à profiter des spéculations que d'autres acheteurs potentiels vont s'immiscer dans la bataille pour racheter le groupe. Aujourd'hui, Schaffner et le groupe des Forces motrices de la Suisse centrale (CKW) publient leur résultat. Les Bourses vont réagir à la décision de la Fed et ses commentaires sur l'état de l'économie outre-atlantique.