Débutant la journée sur près de 2% de baisse, le SMI a connu une journée sombre, abandonnant 2.72% en cours de journée à 7'344.28 points. Le SPI a suivi le mouvement, clôturant en baisse de 2.70% à 5'717.72 points. Le contexte de risque d'inflation et de hausse de taux a pesé lourdement sur des marchés affaiblis par les mauvaises nouvelles de Wall Street et du Japon (-3% la veille). Les baisses ont été généralisées, à l'image de Richemont qui a affiché une correction de 12.3%, suite à des résultats annuels décevants. Toutes les valeurs ont terminé en rouge, la moins mauvaise performance du jour étant signée Lonza avec -0.12% à 81.25. Du côté du marché élargi, les meilleures nouvelles n'ont pas permis compenser la morosité. Ainsi, Straumann, société de technique médicale, a terminé en baisse de 2.24% à 305 francs, malgré la publication d'un rating "accumuler" par une banque privée et un objectif de cours fixé à 370 francs. Autre exemple, Sika qui a perdu 3.08% à 1'289 malgré son insertion dans la liste "Pan European Focus" d'une grande banque allemande.