Après un long week-end, la reprise à la Bourse suisse a été assez laborieuse, mais, contre toute attente, l'indice SMI a quand même clôturé en hausse grâce à la bonne performance des grosses capitalisations Nestlé, Novartis, Roche, Credit Suisse et UBS, surtout pendant l'après-midi. L'indice SMI a nettement mieux performé que les autres indices boursiers européens, mais dans un volume traité assez modeste vu le manque de nouvelles de sociétés et d'informations économiques.

Les actions Givaudan et Syngenta ont réalisé les meilleures performances de la journée, alors que les titres Holcim, Lonza et ABB ont le plus souffert de prises de profit. Swisscom a annoncé avoir déposé une offre ferme pour acheter Cesky Telecom. Les certificats Roche ont profité du feu vert reçu par les autorités américaines pour une administration orale et mensuelle de son médicament Bonviva.

Hors SMI, la tendance légèrement baissière a découlé du manque d'intérêt des gros investisseurs pour les petites et moyennes capitalisations boursières. De nombreuses actions ont fait face à des prises de profit, en particulier parmi les titres technologiques. Une bonne performance a été réalisée par les titres Hiestand et Swiss Steel, alors que les actions Tornos, 4M, Baumgartner et SEZ ont perdu beaucoup de terrain. Mikron a déçu les participants avec ses résultats annuels, même si le groupe annonce un carnet de commandes mieux rempli qu'une année auparavant.

Aujourd'hui, Amazys, Tamedia, Rieter et Bobst vont publier leur résultat annuel. L'Université de Zurich va divulguer l'indice de son baromètre conjoncturel pour le mois de mars. Le dividende des actions SGS est détaché ce jour.