Dans un environnement toujours incertain, la Bourse suisse a terminé en légère baisse mercredi, surtout à cause des pertes subies par les grosses capitalisations Novartis et Roche. Dans un volume traité assez modeste, l'indice SMI a réussi à rebondir de son plus bas niveau atteint pendant l'après-midi pour clôturer en baisse de seulement 14,71 points à 5965,49 points.

Les chiffres annuels publiés par Julius Bär ont amené des prises de profit assez conséquentes sur les actions du groupe (lire ci-contre). Les commentaires positifs de plusieurs banques ont fait monter les actions Clariant.

Hors SMI, la tendance est restée assez positive, même si beaucoup d'investisseurs sont restés prudents. Les actions Vögele ont continué à attirer les acheteurs après le lancement de nombreuses recommandations d'achat par différents instituts financiers. Les titres Schlatter, Agefi, Temenos, Sika et Helvetia sont fortement montés, mais la palme des meilleures performances a été gagnée par les actions Pelikan, Crealogix et Leclanché. Ascom a publié de bons chiffres annuels, mais les titres de la société ont fait face à des prises de profit. Schweizerhall a vu son bénéfice net reculer l'année passée, mais les actions du groupe ont malgré cela bien performé.

Aujourd'hui, en Suisse, les chiffres annuels publiés par Swisscom, Basilea, Von Roll et Elma Electronic vont attirer l'attention des investisseurs. La conférence de presse d'Intel, le plus grand producteur mondial de microprocesseurs, prévue pour ce soir, aura un certain impact sur les marchés de vendredi.