Terminant le mois de juin, la séance d'hier clôturait au plus bas du jour avec un SMI en recul de 0,71% à 4813,7 points, portant du coup à +3,95% sa performance depuis le début de cette année. L'indice Swiss Market Index pourrait subir une possible modification au début du troisième trimestre. Logitech, Converium ou Synthes Stratec seraient des candidats potentiels pour une entrée dans le SMI, au détriment, éventuellement, de Kudelski ou de Sulzer, voire d'Unaxis. Si l'on se réfère aux mouvements de ces derniers jours, un remplacement de Sulzer par Synthes Stratec semble avoir été anticipé par les investisseurs. De son côté, le SNMI, indice des valeurs de la Nouvelle Economie, est définitivement abandonné. Nestlé continue de se réjouir de l'acquisition définitive de la société Dreyer's et a présenté sa stratégie sur le développement du marché des glaces afin de profiter au maximum des effets de synergie de cette acquisition. Le titre gagne 0,54%. Dans le secteur de la santé, Roche profite d'un article prometteur qui a démontré la grande efficacité de son médicament, le Pegasys, dans le traitement du virus de l'hépatite B chronique, par rapport à l'interféron classique. L'action grimpe de 0,95%. De son côté, Novartis est complètement délaissée et doit concéder 1,83%. Serono ne fait guère mieux et reste dans le rouge avec un recul de 2,45%. ABB essaie de rassurer ses actionnaires en déclarant que même si leur programme de désinvestissement prenait du retard, cela ne présagerait pas forcément d'une nouvelle crise, et qu'il restait confiant quant à la réalisation des ventes prévues. Le marché en prend acte mais voit l'action perdre tout de même 1,33%. La rumeur d'une augmentation de capital ou de ventes d'actifs continue de peser sur Clariant, qui recule de 1,2%. De son côté, Givaudan entame un programme de rachat de ses propres titres, ce qui pourrait profiter à la valeur pendant ces prochains jours. Pour l'instant, elle gagne déjà 1,97%. En termes de secteur, ce sont les assurances qui subissent le plus l'évolution négative du jour, et plus particulièrement Swiss Re qui perd 3,84% et Zurich Financial qui recule de 2,71%.