Après avoir baissé le matin dans l'attente d'une augmentation des stocks de pétrole dans les principaux pays industrialisés, le cours du baril d'or noir s'est raffermi légèrement dans l'après-midi suite au sabotage d'un pipeline en Irak. Le dollar a pris le chemin inverse du prix du baril de pétrole et s'est effrité pendant la deuxième partie de la session après avoir été recherché toute la matinée. La publication des prix à la consommation aux Etats-Unis (hors alimentation et énergie), en hausse de 0,2%, a rassuré les intervenants qui redoutaient des chiffres nettement supérieurs. Cette hausse modérée de l'inflation a quelque peu atténué les peurs d'une augmentation trop agressive des taux d'intérêt par la Réserve fédérale et a mis un peu de pression sur la monnaie américaine. L'indice préliminaire de confiance des consommateurs américains a progressé à 95,20 en juin contre 90,20 en mai, un niveau clairement supérieur aux attentes des économistes. Tous ces bons chiffres ont permis à la Bourse américaine d'ouvrir en forte hausse. Lors de son allocution devant le Congrès, le président de la Réserve fédérale Alan Greenspan n'a pas évoqué le prochain meeting de la Banque centrale à la fin du mois de juin. Il s'est déclaré inquiet des conséquences qu'aurait pour l'économie américaine une nouvelle attaque terroriste de grande ampleur.

La Bourse helvétique a terminé en territoire positif, en ligne avec la performance des autres marchés européens. Le chiffre de l'inflation aux Etats-Unis a redonné de la couleur aux marchés suisses, ce qui a permis au SMI de s'éloigner de sa moyenne mobile des 150-jours. La plupart des intervenants sont restés malgré tout prudents, ce qui a eu une influence négative sur le volume traité.

A part les statistiques économiques américaines publiées pendant l'après-midi, peu de nouvelles ont eu un impact sur la tendance de la Bourse. Parmi les valeurs phares du SMI, les actions Roche, Swiss Life, Clariant, ZFS et ABB ont tiré leur épingle du jeu, influencées par des couvertures de positions baissières après leurs récentes corrections. Les actions Roche ont également bénéficié d'une décision positive de la Cour suprême américaine dans l'affaire du cartel des vitamines (aucun droit automatique de plainte de la part d'entreprises étrangères). Les actions ABB ont regagné une partie du terrain perdu lundi après la nouvelle que la société pense doubler ses ventes en Chine d'ici à 2008.

La journée a été très tranquille dans le secteur secondaire. Quelques actions, comme Straumann, Saurer, Tecan et Leica Geosystems ont attiré l'attention des investisseurs, mais sans nouvelle particulière.

Aujourd'hui, les résultats présentés par Oracle, après la clôture de la Bourse américaine mardi soir et la publication de plusieurs statistiques économiques importantes en Europe et aux Etats-Unis, vont avoir un certain impact sur la tendance du marché.