Economie

La Bourse suisse. Inchangé avant le week-end

A la veille du week-end, le marché suisse s'est offert une pause après s

A la veille du week-end, le marché suisse s'est offert une pause après s'être offert quatre séances consécutives de hausse cette semaine. Ainsi, le SMI a clôturé sur une note inchangée à 7'485 points dans de faibles volumes. Même cas de figure pour le SPI à 5'826 points. La semaine prochaine, les yeux des intervenants seront rivés sur la réunion de la Réserve fédérale le 29 juin. La banque centrale américaine devrait opter pour un nouveau resserrement monétaire de 25 points de base. Cependant, les économistes craignent que la perspective d'une nouvelle hausse de taux, en août déjà, ne pèse sur l'économie. Dans un tel contexte, les financières, valeurs sensibles à l'évolution des taux, se sont montrées plutôt discrètes vendredi. Aux bancaires, UBS s'est effrité de 0.4% à 131.40, Credit Suisse Group de 0.3% à 66.70 et Julius Baer de 0.65% à 99.75. Une nouvelle fois, ce sont les pharmaceutiques qui ont soutenu la tendance. Novartis a gagné 0.8% à 65.60 tandis que Roche grignotait 0.3% à 197.80. Au cours de cette dernière séance de la semaine, Adecco a réalisé la meilleure performance avec un gain de 1.4% à 71.70, en l'absence de nouvelles particulières. Au sein des valeurs secondaires. Advanced Digital Broadcast Holding a profité d'une étude positive émanant d'une banque privée suisse. Celle-ci table sur un développement certain de son activité dans la télévision digitale. La banque a donc augmenté sa recommandation sur le titre de garder à acheter, tout en confirmant un objectif de cours à 140 francs à 12 mois. La valeur a grimpé de 8% à 106.90. Pour sa part, Schaffner a été sous pression durant la séance, cédant 2.2% à 157 francs. En effet, la société procède à un remaniement général de ses activités, et une banque privée a recommandé de conserver le titre avec un objectif de cours à 190 francs.

Publicité