Après les récents gains accumulés par la Bourse suisse, les investisseurs ont été plus prudents lundi et certains ont décidé de réaliser leurs profits. Après une ouverture en hausse, l'indice SMI s'est effrité pendant l'après-midi et a clôturé en territoire négatif. La baisse de l'indice des valeurs phares a été surtout due à la correction des actions Novartis, Credit Suisse, Roche et à divers titres qui ont succombé à des prises de profit. Les actions Unaxis ont été à nouveau les plus performantes parmi les membres du SMI. Les titres Roche n'ont pas pu bénéficier de l'annonce du remboursement automatique par le programme américain Medicare de son médicament Tamiflu jusqu'au mois de mai de l'année prochaine, dû au manque de vaccins contre la grippe aux Etats-Unis. Un broker américain a recommandé de vendre les actions SGS pour acheter les titres de son rival Intertek.

Dans le secteur des petites et moyennes capitalisations, les participants ont également été indécis. Diverses sociétés ont vu leurs titres être recherchés alors que d'autres ont essuyé quelques ventes, tout cela sans raison apparente sinon en raison d'adaptations de portefeuilles. Komax a annoncé avoir reçu une grosse commande d'une société japonaise.

Aujourd'hui, la compagnie aérienne Swiss International Air Lines annonce ses résultats trimestriels. L'indice suisse des prix à la production pour le mois d'octobre doit également être publié ce mardi.