La baisse du prix du baril du pétrole en fin de journée et le rebond du dollar contre le franc suisse ont été des facteurs déterminants pour la clôture en nette hausse du marché suisse des actions. Les participants se sont concentrés sur les valeurs phares du marché helvétique, en achetant des actions du secteur des assurances et des banques, en acquérant divers titres a caractère cyclique et en accumulant les gros calibres de l'indice SMI, Nestlé, Novartis et Roche. Grâce à la bonne performance des actions à fortes capitalisations, l'indice SMI a terminé la session en dessus des 5400 points. Seuls quatre membres du SMI ont clôturé en territoire négatif. La publication de diverses statistiques économiques en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que de l'indice suisse des directeurs d'achats pour le mois d'octobre, tous plus faibles qu'estimés par les économistes, n'a pas influencé la tendance. La prudence de beaucoup d'investisseurs à proximité de l'élection présidentielle américaine et le jour férié de plusieurs cantons suisses pour la Toussaint ont été des facteurs ayant limité le volume de titres traités.

Les actions Holcim ont été recherchées alors que la société va annoncer ses chiffres trimestriels demain. Les titres Novartis et Roche ont bénéficié de la publication de nouvelles positives concernant divers médicaments. Des rumeurs circulaient dans le marché, selon lesquelles Credit Suisse serait en discussion avec plusieurs instituts pour la vente de son unité Winterthur. Les titres Bär ont souffert de la réduction de leur objectif de prix par un institut financier.

Dans le secteur des petites et moyennes capitalisations, le manque de nouvelles s'est fait ressentir. Les actions Geberit et Forbo se sont bien reprises après leur récente chute. Un article de presse favorable a été publié sur Temenos. Les titres Actelion ont continué leur forte hausse commencée jeudi dernier.

Aujourd'hui, les chiffres trimestriels de UBS vont avoir un certain impact sur la tendance de la Bourse suisse. L'attention des investisseurs devrait être suspendue aux nouvelles venant des Etats-Unis concernant l'élection présidentielle américaine.