L'indice principal de la Bourse suisse ouvre en légère hausse malgré les préalables en recul de Wall Street et les données négatives d'avant Bourse, avant de retrouver en milieu de journée son niveau de clôture. Comme la veille, les poids lourds, en particulier Nestlé et Novartis, soutiennent l'indice. Dans l'après-midi, le SMI reprend des couleurs positives avant de repartir à la baisse pour terminer la session à 5758,20 points (–0,3%). Les chiffres publiés aujourd'hui aux Etats-Unis se sont officialisés dans les attentes et n'ont pas influencé le marché. Suite à la parution positive des premières indications sur son bénéfice 2003, Bâloise séduit les investisseurs et termine cette journée sur une hausse de 2,11% à 58,05 francs. Adecco continue sa progression après les importantes pertes du titre ces dernières semaines et clôture en hausse de 2,56% à 66,20 francs. L'action Swatch, après avoir subi les prises de bénéfices en début de session, finit la journée par un gain significatif de 2,47%. Le chiffre d'affaires du groupe Swatch s'annonce meilleur que prévu. Parmi les grosses capitalisations, Nestlé (+0,3%) et Novartis (+0,09%) continuent de soutenir positivement le marché. Les financières font grise mine et voient rouge à l'image de UBS (–1,32%), Credit Suisse (–1,05%), Julius Bär (–0,33%) et Zurich (–0,94%). Le secteur des assurances tire son épingle du jeu à l'image de Swiss Re, après l'annonce de reprise d'une partie des affaires de CNA Financial, et termine la session en hausse de 0,17% à 90,90 francs. Swiss Life engrange pour sa part 0,42% à 240,25 francs. Sur le marché élargi, Leica Geosystems se remet de sa perte à l'ouverture (–2%) et termine en baisse de 0,88%. La société a annoncé un bénéfice inférieur aux attentes des analystes mais compense avec un carnet de commande pour le 4e trimestre bien rempli.