Economie

La Bourse suisse. Net rebond du marché

La Bourse suisse.

Mardi, le marché suisse est enfin parvenu à vivre une forte reprise technique. Les gains se sont accentués dans l'après-midi à la faveur de l'ouverture positive de Wall Street. Le SMI a clôturé en progression de 1.9% à 7'572 points et le SPI de 1.9% à 5'889 points. En cette journée d'embellie, seul le titre Swisscom a sous performé le marché, affichant un léger repli de 0.3% à 396.25. Il faut souligner que la décision du Tribunal fédéral de réduire les tarifs d'interconnexion entraînera une charge de 180 millions de francs pour le géant bleu. Les grandes capitalisations de la cote ont affiché des performances plutôt modestes : Roche a grignoté 0.3% à 186.50 et Novartis a engrangé 1% à 68.40. Nestlé (+1.5% à 365.25) a annoncé le rachat de l'unité australienne du fabricant de céréales Uncle Tobys pour un montant de 890 millions de dollars australiens, une opération judicieuse d'un point de vue stratégique. Aux bancaires, UBS (+2.1% à 136.20) a fait nettement mieux que son homologue Credit Suisse Group (+0.4% à 68.45). Parmi les plus forts rebonds de la séance, il faut souligner ceux d'ABB (+6.9% à 15.45), Kudelski (+6.5% à 31.80), Syngenta (+6% à 163.50) et Richemont (+6.2% à 56.85). Il s'agit des titres qui ont le plus souffert récemment.

Au sein des valeurs secondaires, Esmertec a bondi de 4.4% à 5.20, ignorant l'opinion négative d'une banque privée zurichoise. Celle-ci a modifié son rating sur la valeur de neutre à réduire en fixant un nouvel objectif de cours de 4 francs. Ce changement d'opinion est consécutif au « profit warning » émis par la société suisse la semaine passée. Pour sa part, l'assureur Converium a publié des résultats trimestriels qui se sont avérés nettement supérieurs aux attentes des analystes. Ces derniers se sont montrés très satisfaits des chiffres et ont mis en avant les progrès accomplis dans l'opérationnel du groupe. D'ailleurs la plupart des analystes comptent relever leurs estimations pour l'exercice 2006. Suite à ces bonnes nouvelles, le titre a logiquement été recherché par les investisseurs, clôturant en forte hausse de 8% à 14.85.

Publicité