Le marché suisse a commencé la semaine sur les chapeaux de roue, stimulé par les excellentes performances du compartiment des assurances. Le SMI a ainsi inscrit un nouveau record historique, progressant de 1.15% à 8'798 points. Le SPI a gagné 1.1% à 6'870 points. Sur le marché des changes, l'euro a atteint un point haut de six ans et demi face au franc suisse. Les assurances ont fortement contribué à ce nouveau point haut du marché, réalisant un beau tir groupé. Bâloise a engrangé 4.9% à 126.70, Swiss Re 2.7% à 106, Swiss Life 2.6% à 299 et Zurich Financial Services 2.5% à 323.50. Ces performances s'expliquent par le fait que les assurances suisses sont sous-évaluées par rapport à leurs homologues européennes. Aux bancaires, UBS s'est apprécié de 1.3% à 75.70. La grande banque entre dans la bataille des cartes de crédit gratuites. Elle a annoncé le lancement d'une carte à 40 francs par an ou gratuite dès 24 transactions annuelles. Aux chimiques, Clariant (+1.4% à 18.05) s'est montré optimiste à la veille de la publication de ses résultats trimestriels. En revanche, les blue chips ont sous-performé le marché. Novartis, qui a grignoté 0.3% à 76.80, entend investir 100 millions de dollars dans un centre de recherche et développement basé à Shanghai. Il accueillera à terme 400 chercheurs. Roche a progressé de 1.1% à 223.60 et Nestlé de 0.9% à 438.50. Les seuls perdants du jour sont Nobel Biocare (-0.4% à 344) et Serono (-0.3% à 1'087). Au sein des valeurs secondaires, Isotis s'est replié de 0.6% à 1.72. La société a annoncé sa décision d'être cotée exclusivement aux Etats-Unis, sur l'indice Nasdaq. Elle abandonnera donc notamment la Bourse suisse dans le courant du premier semestre 2007. Pour sa part, Kuoni a progressé de 1.6% à 686. Le voyagiste a annoncé vendredi la vente de sa filiale indienne TravelMate Services à Reliance Capital, sans mentionner le montant de la transaction. Enfin, Santhera a encore gagné du terrain à l'issue de son deuxième jour de cotation. Le titre a engrangé 2.5% à 93.