Economie

La Bourse suisse. A nouveau dans la zone positive

Après une matinée dans le rouge, le marché suisse est

Après une matinée dans le rouge, le marché suisse est parvenu à se redresser et à engranger encore quelques points précieux dans le sillage de l'ouverture positive de Wall Street. Au terme d'une séance caractérisée par de faibles volumes, le SMI a progressé de 0.5% à 7'397 points et le SPI de 0.4% à 5'760 points. Selon une banque helvétique, le potentiel de reprise du SMI se situe à 7'700 points, sommet à partir duquel il se heurtera à des résistances techniques. Les financières et ABB, qui ont beaucoup de terrain à reconquérir, ont à nouveau soutenu la tendance. En effet, ABB a enregistré la meilleure performance du jour avec un gain de 1.7% à 14.80. Aux bancaires, UBS a progressé de 0.9% à 129.50 et Credit Suisse Group de 0.6% à 66.65. Les assurances ont été emmenées par Zurich Financial Services (+1.1% à 267.25). Aux pharmaceutiques, Roche est parvenu à gagner 0.6% à 192.50. Le géant bâlois a informé sur ses objectifs dans le domaine du traitement du cancer (oncologie). Il détient actuellement une part de marché de 25% et entend conserver sa position de leader. Pour sa part, Novartis a engrangé 0.5% à 64.75. Le groupe a retiré volontairement du marché américain un traitement contre la toux destiné aux enfants, le Triaminic Vapor Patch. Au sein des valeurs secondaires, Arpida a gagné 1.9% à 23.95, soutenu par l'étude positive publiée par une banque privée allemande. Celle-ci a introduit le titre sur sa liste avec une recommandation d'achat et une « fair value » fixée à 40 francs. En effet, l'analyste s'attend à un fort développement de la part d'Arpida autant au niveau de ses produits, qu'au niveau de sa gestion. Pour sa part, Actelion a engrangé 0.7% à 120.80. Plusieurs banques ont revu leur recommandation sur la valeur. Un grand établissement suisse a abaissé son objectif de cours sur le titre de 190 à 160 francs, une banque américaine a passé la valeur d'accumuler à neutre sur sa liste de placements. En revanche, une banque suisse est passée de garder à acheter sur Actelion.

Publicité