La séance de mardi s'est soldée par une baisse sur le marché suisse. Faute de statistiques majeures, la journée a été animée par la publication des résultats trimestriels de plusieurs sociétés. Le SMI a affiché un net recul de 1.5% à 7'543 points et le SPI de 1.3% à 6'330 points.

Sur le marché local, les valeurs financières ont pesé sur la tendance, notamment UBS et Swiss Re dans le sillage de leurs résultats trimestriels. UBS (-4.5% à 35.22 francs) a publié une perte moins importante que prévu au premier trimestre. La grande banque a annoncé la suppression de 5'500 emplois d'ici un an afin de faire face à l'impact de la crise des subprimes.

Aux assurances, Swiss Re (-4.8% à 83.45 francs) a vu son bénéfice net reculer de plus de 50% durant le premier trimestre, en raison notamment des dépréciations liées aux subprimes. Dans le même secteur, les primes brutes de Swiss Life (-2% à 311.50 francs) se sont avérées inférieures aux attentes des analystes.

Dans le compartiment des cycliques, Adecco a cédé 2.6% à 62.50 francs malgré la présentation de chiffres trimestriels dépassant les prévisions du marché. Parmi les rares progressions de la séance, il faut noter la bonne performance de Clariant (+1.2% à 11.93 francs) en l'absence de nouvelle particulière.

Au sein des valeurs secondaires, Rieter a été sous pression mardi, reculant de 3.6% à 379 francs. La veille au soir, le fabricant de machines textiles et équipementier automobile zurichois a lancé un avertissement sur son bénéfice. Le chiffre d'affaires et la marge opérationnelle se sont fortement contractés. Les analystes se sont tout de même montrés plus surpris par l'ampleur du repli que par l'avertissement sur bénéfice lui-même.

Pour sa part, Quadrant a abandonné 3.6% à 134.20 francs à la suite de la publication de ses résultats trimestriels qui n'ont pas intégralement répondu aux attentes. Une perte résultant des cours de change a notamment pesé sur le résultat. Vontobel a tout de même annoncé avoir maintenu sa recommandation d'achat sur le titre.