La journée s'est passée sans grand mouvement et sans volume en l'absence des investisseurs américains qui célébraient l'indépendance de leur pays. Le marché suisse clôture timidement avec une hausse insignifiante de 0,05%. Ce calme s'explique aussi par le fait que l'on se trouve dans une situation d'attente avant le début de la publication des résultats du deuxième trimestre qui vont commencer à être annoncés dès la semaine prochaine. Tout ce flux d'informations sera déterminant pour l'évolution à court terme des principales places boursières. Les valeurs cycliques ont été les premières à décliner par crainte de voir la reprise économique se laisser désirer. Clariant concède 2,39%, Adecco subit des prises de bénéfice et décline de 1,22% au moment où une banque privée abaisse sa recommandation sur la valeur à neutre. Kudelski fait de même et baisse de 1,22%, sans raison particulière. Ciba Speciality termine inchangé malgré des commentaires toujours prudents de son président sur l'évolution de son activité. Par contre, ABB retrouve un certain calme avec un très léger gain de 0,24%. Il a annoncé la vente de ses activités dans la technique des bâtiments en Scandinavie à une société finlandaise, ce qui va lui permettre d'encaisser un produit de 170 millions de dollars qui sera utilisé pour diminuer ses dettes. Dans le secteur des financières, Credit Suisse reste une nouvelle fois bien orientée et gagne 0,93%. Swiss Re se comporte tout aussi bien avec une hausse de 0,89% en attendant ses premiers résultats du deuxième trimestre et qui seront annoncés le mercredi 9 juillet. Zurich Financial suit le mouvement avec un gain de 0,6%. Finalement, le Swiss Market Index va voir la suppression de Sulzer de la liste des valeurs les plus traitées du marché suisse. En effet, Sulzer ne remplissait plus les critères depuis le recul important de sa capitalisation boursière. Par contre, aucune autre valeur ne viendra prendre sa place et le SMI se retrouvera à partir du 1er octobre prochain avec 26 actions uniquement.