Le marché suisse a ouvert en nette hausse lundi, dans le sillage de la clôture positive de Wall Street vendredi. Cependant, le ciel s'est rapidement assombri par la suite et le SMI s'est retrouvé en territoire négatif, à l'instar des autres places financières. Le SMI entame une semaine cruciale, avec la publication des résultats trimestriels de quelques poids lourds de la cote.

Novartis a ouvert les feux lundi matin avant l'ouverture. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 19% à 6,2 milliards de dollars, Novartis impressionne par l'excellente croissance des ventes de quelques produits phares à l'image du Diovan contre l'hypertension. En revanche, malgré des chiffres au-dessus des attentes, les opérateurs relèvent l'érosion des marges de 30,5 à 25,4% dans la pharma. Suite à ces résultats, la majorité des analystes ont toutefois maintenu leurs recommandations d'achat. Novartis termine finalement en légère baisse de 0,19%.

Mercredi, cela sera au tour de Lonza (-1,14%), Roche (-0,69%) et Adecco (+0,98%) de publier leurs résultats. En ce qui concerne Adecco, les analystes prévoient un recul de 7% du chiffre d'affaires, mais une croissance de 17% du bénéfice net.

Banca del Gottardo, filiale de l'assureur Swiss Life, a annoncé un bénéfice net de 54 millions de francs pour le premier semestre 2003. Malgré ce bon résultat, Swiss Life se replie de 3,82%, soit la plus mauvaise performance du SMI. Quelques rumeurs font état d'un possible contretemps quant à la vente de Banca del Gottardo à la BSI (Banca della Swizzera Italiana). Affaire à suivre.

Les autres assureurs suivent la tendance du jour: Zurich cède 2,09%, Bâloise 2,72% et Swiss Re 0,42%.

Avec la baisse prononcée du Nasdaq dans l'après-midi, Kudelski suit la tendance des valeurs technologiques et abandonne 2,83%.

Quelques titres du SMI échappent à la tendance du jour: Clariant (+0,36%), SGS (+0,51%), Bär (+0,86%). ABB, au bénéfice d'une modification de recommandation en sa faveur, s'apprécie de 0,94%. A la veille de la publication de ses résultats, Logitech, récemment très malmenée, termine en hausse de 3,47%.