Les chiffres américains de vente au détail, publiés plus ou moins en ligne avec les attentes, et ceux, plutôt décevants, des allocations chômage n'ont pas beaucoup influencé la tendance du marché helvétique. La hausse du prix du baril de pétrole, la faiblesse du dollar et l'ouverture en baisse de Wall Street ont été les facteurs ayant quelque peu freiné les ardeurs des participants.

Après leur forte chute de la veille, le cours des actions Holcim s'est stabilisé. Le secteur chimique est fortement monté, poussé par les actions Lonza qui se sont littéralement envolées sur la perspective de rentrées d'ordres très importants venant d'une nouvelle société américaine. Les titres SGS ont été recherchés à la veille de la publication par le groupe de ses résultats et de la nomination éventuelle d'un nouveau chef opérationnel. La performance des titres Synthes, ABB, et Syngenta, ainsi que la bonne tenue des actions Novartis ont largement contribué aux gains de clôture de l'indice SMI. A noter que les actions des deux grandes banques ont terminé en baisse.

Hors SMI, plusieurs titres ont bénéficié d'ordres d'achat après les corrections de ces derniers jours. Les actions Geberit sont bien montées alors que la société va publier ses chiffres de ventes annuels ce vendredi. Les actions Ypsomed ont continué d'attirer les acheteurs. Barry Callebaut a déçu les participants avec ses chiffres trimestriels. Von Roll a publié d'excellents chiffres d'entrées de commandes et de ventes pour l'année écoulée. Les actions Temenos ont été malmenées après l'annonce que la société a manqué certains de ses objectifs, en particulier aux Etats-Unis. Quelques titres comme Leica Geosystems, Kühne & Nagel, Unilabs, Sarna et SEZ se sont très bien comportés. Aujourd'hui, l'attention des investisseurs suisses se portera sur la publication des chiffres trimestriels et/ou annuels de SGS, Geberit et Sika.