Des espoirs de reprise suite à des chiffres américains en dessus des attentes (commandes de biens durables et ventes de nouvelles maisons), ainsi que certains résultats de sociétés plus prometteurs expliquent le rebond du marché suisse dans le sillage de New York et des principales places boursières européennes. Le SMI commence la semaine en fanfare, en engrangeant 1,21% et parvient enfin à casser la résistance technique des 5000 points (5006 points).

ABB se démarque en prenant 4,94% à la veille de la publication de ses résultats trimestriels. La société a obtenu un contrat de 123 millions de dollars dans la construction en Chine d'un complexe par Shanghai Secco Petrochemical, tombant à pic pour la division pétrole, gaz et pétrochimie qu'elle cherche à réaliser.

Les valeurs financières sont très bien orientées, peut-être sous l'influence d'une révision à la hausse des perspectives de Deutsche Bank par un important broker américain, ainsi que des bons résultats de la Banco Bilbao en Espagne. UBS prend 1,02%, Credit Suisse 3,25% et Bär 1,9%. Les assurances, influencées positivement par l'évolution boursière actuelle, suivent la même tendance, avec Zurich FS (3,34%) et Swiss Life (4,38%). De même pour Swiss Re (2,44%), ceci malgré une baisse de la notation de crédit de AA + à AA par Standard & Poors. Bâloise est moins convaincante (0,31%).

Du côté des valeurs pharmaceutiques, Roche (1,35%) obtient un avis positif du comité des spécialités pharmaceutiques de l'Union européenne concernant l'administration du Bondronat (prévention du cancer osseux). Serono va présenter des résultats positifs d'essais cliniques du Raptiva (psoriasis sévère), sans effet sur le cours (–0,68%). Novartis a une évolution très calme pendant la séance (0,28%). Aucune nouvelle particulière pour les chimiques, Lonza (2,32%) et Clariant (2,14%) étant les plus demandées.

Les valeurs des services SGS et Adecco terminent avec des plus-values de 2,31% et 1,53%.

L'évolution des industrielles est très contrastée, avec Holcim (2,87%), Sulzer (2,22%) et Kudelski (1,55%) qui sortent du lot, alors que Swatch (0,6%) et Nestlé (0,37%) progressent nettement moins que l'indice.