La nouvelle hausse du prix du baril de pétrole et la faiblesse du dollar ont à nouveau freiné l'enthousiasme des participants en limitant le potentiel haussier de la Bourse suisse. Le SMI a réussi à clôturer juste en dessus du niveau psychologique des 5400 points grâce surtout à la performance des actions Novartis et Nestlé qui n'ont pas déçu les actionnaires avec leurs résultats trimestriels.

Unaxis a enregistré des résultats et des entrées de commandes pendant le troisième trimestre qui n'ont pas plu aux investisseurs. Les actions Swatch Group ont quelque peu souffert du ralentissement de la croissance des exportations horlogères suisses pendant le mois de septembre. Les titres Synthes ont baissé suite à la faiblesse générale du secteur des techniques médicales.

Dans le secteur des petites et moyennes capitalisations, Logitech a vu ses actions baisser, les résultats rapportés par la société n'ayant pas atteint les attentes très élevées des analystes. Straumann a déçu les investisseurs avec ses chiffres trimestriels. Les résultats publiés par Inficon et Schweizerhall n'ont pas surpris.