Malgré la publication d'un déficit commercial américain plus élevé qu'attendu, la Bourse suisse s'est montrée très résistante vendredi. Les bonnes nouvelles annoncées par Intel, ainsi que la chute du prix du baril de pétrole ont aidé l'indice SMI à bien terminer la semaine.

Le SMI a clôturé en dessous de la barrière psychologique des 6000 points, mais seulement quelques valeurs ont terminé en territoire négatif. La meilleure performance de la session parmi les titres phares a été réalisée par les actions Serono. Peu de nouvelles sont venues influencer la Bourse helvétique, ce qui a eu un impact négatif sur le volume d'actions traité.

Hors SMI, des spéculations de fusion avec Lufthansa, suite à un article de presse, ont fait monter fortement les actions Swiss International Air Lines; la compagnie aérienne a par ailleurs fortement réduit sa perte annuelle en 2004 en comparaison avec 2003. Mobilezone a publié des bons résultats. Les titres Büro-Fürrer ont réagi fortement à l'offre de rachat de la société lancé par le groupe français Lyreco. Les actions Von Roll, Bossard et Converium ont clôturé parmi les gagnants de la session. Les chiffres publiés par Schweiter Technology et StarragHeckert ont également été relativement bien reçus par les investisseurs.

La semaine prochaine, plus d'une vingtaine de sociétés suisses vont publier leur résultat annuel. De nombreuses statistiques économiques en Europe et outre-Atlantique vont également avoir un certain impact sur les marchés financiers.