A part quelques participants qui ont profité de la faiblesse des cours pour faire leurs emplettes, il ne se trouvait hier matin pas beaucoup d'investisseurs persuadés que le moment était venu d'augmenter les positions en actions. Les chiffres publiés par ABB et Ciba SC n'eurent pas l'effet escompté par beaucoup, n'offrant aucun support au marché; le bénéfice net d'ABB a déçu les analystes, alors que Ciba SC n'a pas montré, au premier trimestre, une progression des ventes à la hauteur de ses concurrents allemands. Serono déçoit à nouveau les investisseurs avec la nouvelle du départ de son chef financier. Les actions Converium terminent en hausse malgré le détachement du dividende. Les titres Clariant et Syngenta bénéficient des excellents résultats publiés par l'allemand BASF. Après la mise au jour des chiffres économiques américains pendant l'après-midi, les actions Adecco et SGS augment leurs pertes journalières. Après avoir testé ses supports techniques (au environ de 5750 points), le SMI réussi à terminer seulement en légère baisse de 0,16% à 5783,8 points, grâce à la performance des titres à fortes pondérations Novartis et Nestlé; ces deux actions contribuèrent ensemble à environ 23 points de hausse pour l'indice. La publication de la croissance décevante du produit intérieur brut américain (4,2% au lieu des 5% attendus) au premier trimestre est parvenue quelque peu à faire oublier les craintes de hausse des taux d'intérêt américains; cela aida le SMI à effacer la majeure partie de ces pertes, malgré la chute du dollar contre le franc et l'environnement géopolitique négatif.