Après une ouverture en légère hausse, le marché suisse s'est progressivement effrité en cours de journée. Après six séances de hausse consécutive du SMI, les investisseurs ont, par prudence, commencé à prendre quelques profits dans la matinée. Dans l'après-midi, suite à l'ouverture en baisse des marchés américains, les prises de profits se sont intensifiées. Les volumes restent toutefois modestes. Le SMI termine finalement à 5583 points, en baisse de 0,24%.

Swisslife se démarque clairement de la tendance du jour et s'affiche en progression de 2,63%, soutenu par une nouvelle recommandation d'achat d'une banque allemande. Cette dernière pronostique une croissance de cours de plus de 23% d'ici à un an.

Parmi les valeurs pharmaceutiques, Novartis qui s'est appréciée de plus de 7% en quelques jours, termine inchangée, malgré une nouvelle recommandation de la part d'une banque américaine. Par contre, sans nouvelles particulières, Roche et Serono abandonnent respectivement 1,20 et 1,01%.

A la veille de la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, les investisseurs s'intéressent à Addeco, qui réagirait positivement à une amélioration conjoncturelle. Le numéro un mondial du travail temporaire clôture en hausse de 1,67%.

La Société Générale de Surveillance (SGS) fait les frais d'un changement de recommandation (d'acheter à garder) de la part d'une banque privée. Après la forte progression du titre en 2003 (+86,54%), les investisseurs se montrent prudents. D'autre part, selon des rumeurs de marché, la SGS pourrait poursuivre son programme de rachat de titres en 2004. La SGS clôture en baisse de 3,57%.

Parmi les titres cycliques, ABB termine inchangé suite aux déclarations rassurantes de son CEO qui a confirmé que le groupe envisageait des chiffres noirs pour 2004. Clariant poursuit sur sa lancée de la veille et signe la meilleure performance du jour parmi le SMI avec une hausse de 3,72%.