Après avoir évolué dans le rouge pendant toute la matinée, la forte création d'emplois annoncée aux Etats-Unis a ravivé l'optimisme des participants, malgré le prix toujours élevé du baril de pétrole et la relative faiblesse du dollar. L'indice SMI en a profité pour terminer en hausse d'une dizaine de points, de retour au-dessus du niveau psychologique important des 6000 points.

La bonne performance des actions Novartis, qui a rattrapé une partie de son dividende, a été pour beaucoup dans le rebond du SMI. La palme de la hausse a été obtenue par les titres Serono, qui ont bénéficié des problèmes de l'un de ses concurrents, et Adecco qui a profité des bons chiffres de l'emploi publiés outre-Atlantique. Les actions Clariant et SGS ont également très bien performé. Les titres Swisscom ont souffert du changement de la recommandation du titre par un institut financier. Suite aux spéculations du début de semaine sur le rachat éventuel du groupe par une société américaine, les actions Synthes ont fait face à des prises de profit. Richemont a légèrement réduit sa participation dans l'entreprise British American Tobacco, ce qui devrait rapporter au groupe un bénéfice comptable assez conséquent.

Hors SMI, malgré le manque de nouvelles de sociétés, la tendance a continué à être positive avec quelques belles performances. Les actions Tornos, Converium, Bucher, Georg Fischer et Straumann ont, entre autres, attiré les acheteurs.

La semaine prochaine sera assez chargée avec la publication des résultats annuels d'une vingtaine de sociétés suisses.