La petite consolidation de la séance précédente n'aura pas duré longtemps, l'indice SMI donnant l'impression de vouloir s'installer assez confortablement au-dessus des 5000 points, avec une plus-value de 1,02%. L'indicateur conjoncturel du KOF pour juin montre cependant une baisse à –1,15 contre –1,06 en mai, et les commentaires de cet institut confirment que le produit intérieur brut suisse devrait encore se ralentir jusqu'à la fin de cette année. Ces données laissent le marché de marbre. De plus, une certaine attente du discours d'Alan Greenspan, chef de la Banque centrale américaine, sur l'état de l'économie se fait ressentir tout au long de la séance.

Dans les valeurs chimiques, Syngenta se distingue (+2,2%) en publiant un bénéfice net semestriel en hausse à 527 millions de dollars, supérieur aux attentes des analystes, ceci grâce aux bonnes conditions climatiques en Amérique du Nord, aux réductions de coûts et à la baisse du dollar. Clariant (+1,77%), Ciba (+1,65%) et Lonza (+1,74%) sont également bien orientées.

ABB continue de rebondir (+11,5%) suite à des révisions à la hausse de recommandations par des brokers allemands et américains.

Les assurances montrent des évolutions très diverses, suite aux bons résultats de Converium (+2,06%), le réassureur qui appartenait précédemment à Zurich FS (–0,73%). Swiss Re prend 1,61% alors que Bâloise recule de 0,94% et Swiss Life de 2,3%.

Les valeurs bancaires calment quelque peu les ardeurs des jours précédents, UBS montant de 0,88% et Credit Suisse de 0,48%.

Swisscom s'apprécie de 2,14%, suite à des déclarations du CEO Jens Alder confirmant son intérêt pour Telekom Austria.

Du côté des industrielles, Sulzer poursuit sa tendance positive en engrangeant 4,15%, tandis qu'Unaxis (+1,27%), Holcim (+0,36%) et Kudelski (inchangée) montrent moins de dynamisme. Swatch déçoit un peu en perdant 1,39%.

Nestlé annonce la vente de sa marque Ortega à B & G Foods pour un montant non dévoilé, ceci sans impact particulier sur le cours (+0,73%).

A signaler également quelques prises de bénéfices sur SGS (–2,72%). Adecco par contre termine la séance dans le noir (+0,97%).