Le prix du baril de pétrole en baisse et le dollar bien soutenu contre le franc n'ont pas empêché le marché suisse des actions de se mouvoir en territoire négatif pendant toute la séance de mardi. La session a été marquée par un manque d'entrain de la part des investisseurs qui n'ont pas voulu prendre de risques juste avant la fin du trimestre. La plupart des participants ont été figés par l'attente de la réunion de la Réserve fédérale qui devrait, aujourd'hui, augmenter son taux d'intérêt de référence de 0,25%. La publication de l'indice de confiance des consommateurs américains, au plus haut depuis deux ans, a permis à la Bourse suisse de rebondir momentanément. C'est dans cette ambiance, modérément positive mais prudente, que le SMI a clôturé en légère baisse.

Les actions SGS ont bénéficié d'un changement de rating positif de la part d'une grande banque allemande. Parmi les valeurs phares, très peu ont terminé en hausse. Tous les secteurs ont été touchés par la baisse du marché.

Dans le secteur secondaire, quelques ajustements de portefeuilles ont été effectués, toujours dans des petits volumes. Les actions Geberit et SIG se sont bien tirées d'affaire dans des volumes attrayants.

Aujourd'hui, la publication par la banque centrale du Japon de son rapport trimestriel Tankan et celle par l'institut suisse KOF de ses indicateurs avancés vont aussi attirer l'attention des participants. Quelques ajustements de portefeuilles pour le dernier jour du trimestre pourraient également amener des mouvements plus prononcés sur certains titres.