A la fin de 2018, la guerre commerciale battait son plein, l’économie mondiale était entrée dans une période de morosité et dans l’incertitude pesante, les investisseurs retiraient leurs billes des marchés, qui avaient ainsi terminé l’année dans le rouge. En ce début de novembre 2019, le paysage est tout autre. L’évolution de la bourse suisse en est l’illustration. Le Swiss Market Index (SMI) avait démarré l’année 2018 à 9484 points. Fin décembre, il avait dégringolé à 8435 points. Mardi, il a touché la barre des 10 300 points, soit une hausse de 22% depuis janvier.

Lire également: Comment la guerre commerciale a cassé la croissance