Les courtiers sur le marché suisse ont joué à se faire peur jeudi. L'indice SMI a bien commencé la journée, en hausse de près de 1%. Mais la tendance s'est brusquement inversée entre midi et 14 heures, où il cédait au contraire plus de 1%. A la clôture, l'indice-phare de la Bourse de Zurich terminait cependant sur le très léger recul de 0,09%.

Ailleurs dans le monde, les Bourses sont dans leur ensemble reparties à la baisse. Les craintes des investisseurs ont été ravivées par des signaux très mitigés sur l'état de santé de l'économie américaine.

Interrogations en Chine

En Europe, Londres a cédé 0,9%, Francfort 1,12% et Paris 1,05%. Cependant, au cours de la journée, certaines Bourses ont cédé jusqu'à plus de 2%. Plus tôt dans la journée, les principales places asiatiques avaient terminé en baisse, les analystes s'interrogeant sur la gravité de la crise boursière qui a éclaté en début de semaine en Chine. Tokyo a notamment cédé 0,86%, et Shanghai 2,91%.

Aux Etats-Unis, Wall Street a ouvert en recul, effaçant totalement son modeste rebond de la veille. Le Dow Jones cédait 1,66% et le Nasdaq 2,33%. Toutefois, en milieu d'après-midi, les Bourses américaines ont refait surface en terrain positif.

Page 26