Le principal gardien de la stabilité monétaire mondiale est sous le feu des critiques. Plusieurs membres de la Réserve fédérale américaine semblent en effet se distancier des règles fondamentales de déontologie. Après la démission en septembre de Robert Kaplan et d’Eric Rosengren, suite à des transactions boursières, un troisième gouverneur de la Fed est maintenant sous pression. Il s’agit ni plus ni moins que de son vice-président, Richard Clarida.