L’année 2020 aura finalement eu son salon horloger. De mercredi à samedi, 17 marques se sont donné rendez-vous dans la Cité de Calvin à l’occasion des Geneva Watch Days. Parmi elles, Breitling, l’un des piliers de l’événement aux côtés de Bulgari, dont le patron, Jean-Christophe Babin, a piloté la mise en œuvre dès l’annulation de Baselworld fin février.

C’est dans un grand palace du quai des Bergues, à deux pas de sa boutique, que le directeur de Breitling reçoit ses visiteurs. Ce jeudi, Georges Kern accueille Le Temps dans une ambiance décontractée, qui tranche avec le climat tendu auquel fait face l’horlogerie depuis le début de la pandémie de Covid-19.