British Airport Authority (BAA), le plus grand propriétaire d'aéroports du monde, a confirmé lundi pour la première fois qu'il discutait avec Ferrovial, numéro deux espagnol de la construction, ainsi qu'avec un autre acquéreur potentiel, en vue de se laisser racheter. Selon le Wall Street Journal, Ferrovial a relevé lundi son offre de 900 à 915 pence par action.

BAA, propriétaire de l'aéroport de Heathrow, a rejeté auparavant deux offres de Ferrovial, dont la dernière le 30 mai, qui le valorisait à 900pence, ainsi qu'une offre d'un consortium mené par Goldman Sachs en avril, qui lui offrait 870pence. BAA estime valoir au moins 10,2 milliards de livres sterling (19,5 milliards de dollars), soit 940 pence par action.

De son côté, Goldman Sachs doit se décider d'ici au 9 juin à faire une offre formelle. La banque d'affaires pourrait surenchérir avec une offre à 950 pence, selon Bloomberg et le Financial Mail. L'action BAA a gagné 2,5% lundi, clôturant à 928 pence.